Christo à NY, « The Gates »

 C’était un cadeau pour mes quarante ans, j’en rêvais, voir New-York ! Quelle ville vivifiante, stimulante, inspirante ! Il faisait un froid de canard, étrange d’ailleurs, je me demande d’où vient cette expression, je n’ai jamais autant marcher de ma vie, nous faisions des kilomètres chaque jour et chaque fois avec le même plaisir et cerise sur le gâteau, alors que nous ne le savions pas, Christo installait au même moment,  » The Gates  » à Central Park, tous les jours le chantier avançait, très émouvant d’assister ainsi à la création d’une oeuvre, plus encore ensuite de s’y promener…

« Mon art est le résultat d’une réflexion et d’une intuition esthétique imposée à un environnement naturel et construit », disait Christo qui travaillait de concert avec sa femme Jeanne-Claude, lui le dessinateur, elle la plasticienne. Aujourd’hui, il n’est plus de ce monde mais ses images,ses dessins, ses constructions, ses mises en scènes, pionniers qu’ils étaient tous les deux du Land Art resteront à jamais dans notre patrimoine artistique et cette démarche simple de faire du beau sans autre message à faire passer que celui d’un regard esthétique sur le monde est une leçon de chose et d’approche de la vie qui personnellement me touche profondément…

 

Le retour du blog Bleu Natier

Voilà ! Après des mois d’absence, le blog de Bleu Natier va reprendre du service. Avec la crise du Covid19, le besoin de lien se fait de plus en plus présent, le besoin de beauté, le besoin de partage, le besoin de rêver…

Tous les lundis, je vous partagerais un post, un texte, une image, une émotion, une rencontre, un voyage…Aujourd’hui, nous voici Ann, ma comparse et moi toutes les deux en robes Samantha Sung, ce genre de robe qui vous rend belle et sublime la féminité que chacune nous portons en nous.

Prenez bien soin de vous, prenons bien soin des uns des autres !

Et à Lundi prochain !

Les femmes Bleu Natier !

Elles sont étonnantes, elles sont plurielles, elles sont jeunes et moins jeunes, elles sont elles-mêmes. Elles désirent, elles créent, elles travaillent, elles procréent, elles décident, elles doutent, elles avancent, elles aiment la vie, elles aiment s’habiller et se déshabiller aussi parfois quand elles le veulent bien, elles jubilent, jouissent, veulent le bien, elles fantasment, elles rêvent, elles aiment le beau, le bien, l’autre, elles sont femmes et fières oh combien de l’être, elles sont  » Bleu Natier « !

Blonde n°8, LA parka!

Blonde n°8 est une marque Allemande fondée en 2010 par Michel Boveleth issu d’une famille travaillant dans le textile depuis 3 générations. En pensant pratique simple et beau BLONDE N°8 propose des vêtements qui facilitent la vie et notamment la parka Aspen, en coton enduit imperméable, doublé de ouate et de fourrure amovible, elle est l’incontournable de l’hiver à venir…

Existe en kaki, camel, noir, marine et beige, du 36 au 44, prix de vente 500 euros.On la trouve chez Bleu Natier, 40 rue basse ou sur notre site e-commerce : https://shop.bleunatier.com

L’e-shop Bleu Natier, en ligne

Notre e-shop est en ligne : https://shop.bleunatier.com

Venez voir tous nos produits et vous faire plaisir en privilégiant le retrait en boutique. Il y a aussi de superbes affaires à faire dans le grenier de Bleu Natier !

A très vite !

Issey Miyaké, ici et maintenant…

Energisant, graphique, stupéfiant, artistique, Issey Miyaké toujours surprend par ses créations mais ses créations aussi nous invite à nous surprendre nous -mêmes…

C’est beau, magique, étonnant, une autre vision du vêtement qui invite au voyage, en soi et à s’ouvrir au monde, un monde qu’on ne connait pas…

Un art d’appréhender la mode, un art de vivre, un art d’être aussi…

Ici et maintenant.

 

Faliero Sarti, la poésie de la matière.

Quand Monica Sarti évoque ses sources d’inspiration, elle s’exprime ainsi :  » L’une des premières choses à laquelle je pense avant de créer une nouvelle collection, c’est la sensualité des matières que je touche et que je vais choisir. Les écharpes, c’est un peu comme la lingerie, tout jours en contact avec la peau nue. Donc je pense avant tout à des matières délicates, très agréable à porter.  »

C’est réussi !

 

Françoise Hoffmann, feutres d’art…

« Un trait unique du travail de Françoise Hoffmann, est l’incorporation de textile imprimé et d’une esthétique du graphisme dans le feutre. Elle a pour pratique, d’utiliser une fine mousseline de soie, imprimée numériquement dans un format  plus large que ce qu’elle envisage comme résultat, anticipant la compression du texte ou de l’image durant le processus de feutrage.

Il y a une dimension  spirituelle au travers cet engagement profond avec le monde physique, aux effets non quantifiables, calculables et analysables. Et c’est une force motrice du design aujourd’hui qui permet à l’artisanat de progresser encore. »

- Susan Brown -

 

Les pièces uniques de Françoise Hoffmann sont présentées chez Bleu natier  » les créateurs  » en exclusivité à Lille, 40 rue Basse.

Un mois, une toile : Angelica Ferrant.

Un mois, une toile chez Bleu Natier « classique revisité », 26bis Rue Basse, à Lille :

Toile Angelica Ferrant
Robe Paule Ka, Ensemble Antonelli, Escarpins Wietzman Stuart.

Modulable, géométrique et futuriste, le sac « Bao Bao » d’Issey Miyaké

 

Issey Miyake fait partie de ceux que la curiosité mène par le bout du nez. Porté par le rêve de créer une mode universelle, il est connu pour la grande prouesse de sa révolution esthétique et technique opérée dès ses premières collections, constamment à la frontière du temps, du minimalisme, voire de la science-fiction.

En créant, selon ses propres mots, « une mode qui ne soit ni japonaise ni occidentale », il est devenu progressivement un inventeur quasiment révolutionnaire.

La ligne de sacs Bao Bao se situe dans la droite ligne des recherches d’Issey Miyake et exprime toute sa philosophie.